Dévoiler la vapeur. La construction navale au XIXe siècle

Résumé : Les conditions de la mobilité connaissent au XIXe une évolution aussi radicale sur mer que sur terre. Cette évolution se manifeste par l’apparition de la vitesse comme paradigme et l’invention de la ligne droite. Le XIXe apparaît donc comme le siècle de la transition entre plusieurs millénaires de navigation à la voile et une nouvelle ère où la vapeur affranchit les navires des caprices du vent et permet d’atteindre des vitesses inconnues jusqu’alors. La nature et le périmètre de cette transition méritent cependant d’être questionnés.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Bouvier, Yves; Laborie, Léonard. L'Europe en transitions. Énergie, mobilité, communication, XVIIIe-XXIe siècles, Nouveau Monde éditions, pp.119-140, 2016, Histoire Nouvelle de l'Europe, 2369424680
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-diderot.archives-ouvertes.fr/hal-01555425
Contributeur : Géraldine Barron <>
Soumis le : mardi 4 juillet 2017 - 10:32:06
Dernière modification le : mercredi 5 juillet 2017 - 01:12:28

Identifiants

  • HAL Id : hal-01555425, version 1

Collections

Citation

Géraldine Barron. Dévoiler la vapeur. La construction navale au XIXe siècle. Bouvier, Yves; Laborie, Léonard. L'Europe en transitions. Énergie, mobilité, communication, XVIIIe-XXIe siècles, Nouveau Monde éditions, pp.119-140, 2016, Histoire Nouvelle de l'Europe, 2369424680. 〈hal-01555425〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

45