Etude de la variabilité intra-espèce chez Escherichia coli

Résumé : L’espèce E.coli se caractérise par une grande versatilité et une flexibilité métabolique qui lui permettent de coloniser de nombreuses niches. Pour étudier cette diversité, nous avons reconstruit et comparer les réseaux métaboliques de 14 souches à partir de leur génome. Nous montrons que leur métabolisme diffère principalement par les voies de dégradation des nutriments. L’étude des capacités nutritionnelles réalisée chez 153 souches a montré une forte disparité et une absence de spécialisation dans l’utilisation des sources de carbone. Les différences observées entre les données expérimentales et les prédictions traduisent des effets de régulation et/ou d’épistasie. Ces études ont permis d’identifier les voies de dégradation impliquées pour chaque substrat et d’utiliser la reconstruction des réseaux métaboliques des souches pour prédire la croissance. Pour étudier les stratégies adaptatives des E.coli commensaux et pathogènes, 5 souches ont été cultivées dans 4 milieux différents (LB, urine, glucose et gluconate) et leur contenu en protéines a été analyse. Même si les ressources disponibles dans le milieu conditionnent l’orientation générale du métabolisme, nous montrons la présence de réponses métaboliques particulières qui pourraient être importantes pour la survie et la colonisation. Le milieu glucose se caractérise par une forte demande en fer et l’urine par une réponse oxydante. Dans une autre étude, nous avons étudié ce déséquilibre entre la réponse oxydante et antioxydante durant la croissance dans urine chez 21 E.coli en mesurant les dommages oxydatifs au niveau des lipides membranaires. Nous montrons que certaines souches pourtant bien adaptées à ce milieu perçoivent l’urine comme un environnement stressant. Le niveau accru de ROS peut être responsable de mutations adaptatives. Un système de défense antioxydant plus actif pourrait accroître la capacité de coloniser la vessie. La diversité des réponses observées traduit l’importance des mécanismes de régulation dans l’adaptation des bactéries à leurs biotopes. Nos travaux futurs viseront à étudier ces mécanismes.
Type de document :
Mémoire d'étudiant
Biologie cellulaire. 2012


https://hal-ephe.archives-ouvertes.fr/hal-01468743
Contributeur : Anna Marenelly <>
Soumis le : mercredi 15 février 2017 - 16:56:09
Dernière modification le : vendredi 17 février 2017 - 01:06:40

Identifiants

  • HAL Id : hal-01468743, version 1

Collections

Citation

Jeremy Glodt. Etude de la variabilité intra-espèce chez Escherichia coli. Biologie cellulaire. 2012. <hal-01468743>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

43

Téléchargements du document

4