Les catégories narratologiques et la (non-)distinction oral-écrit dans la théorie narrative (narratologie et autres théories du récit de fiction)

Résumé : La distinction entre oral et écrit fait partie des sujets inthéorisés, encore actuellement, dans la narratologie. Je commencerai par comparer la distinction entre fait et fiction et la distinction entre oral et écrit dans la narratologie. Puis je détaillerai les raisons qui permettent, selon moi, d’expliquer le fait que la narratologie se soit rarement posé la question de la différence entre oral et écrit. Je montrerai aussi que, comme dans le cas de la distinction entre fait et fiction, c’est le détour par les théories de Käte Hamburger, S.-Y. Kuroda et surtout Ann Banfield, qui fait de la distinction entre oral et écrit un sujet à investiguer. Dans la dernière partie, je reviendrai sur les catégories narratologiques en les envisageant à la lumière de la théorie de Banfield et d’autres propositions théoriques donnant à l’oral et à l’écrit des places fortement différenciées. Je mettrai un accent particulier sur la représentation de l’oralité dans le récit littéraire de fiction.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Alain Gignac. Narrativité, oralité et performance. Actes du colloque du RRENAB 2014, Peeters, pp.19-42, 2017, Terra Nova
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-diderot.archives-ouvertes.fr/hal-01448767
Contributeur : Sylvie Patron <>
Soumis le : dimanche 29 janvier 2017 - 10:31:28
Dernière modification le : lundi 30 janvier 2017 - 01:03:58

Identifiants

  • HAL Id : hal-01448767, version 1

Collections

Citation

Sylvie Patron. Les catégories narratologiques et la (non-)distinction oral-écrit dans la théorie narrative (narratologie et autres théories du récit de fiction). Alain Gignac. Narrativité, oralité et performance. Actes du colloque du RRENAB 2014, Peeters, pp.19-42, 2017, Terra Nova. 〈hal-01448767〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

53