Aristote et les concepts psychanalytiques de « l’effet après coup » et de la répétition

Résumé : Freud a été influencé par la pensée d’Aristote, et Lacan, encore plus. Dans cet article les concepts fondamentaux de « l’effet après coup », de la « répétition » et quelques autres sont examinés dans leur rapport avec la théorie aristotélicienne de la causalité ; les avancées récentes des neurosciences sur la mémoire plaident aussi en faveur de la causalité non linéaire que la théorie psychanalytique soutient d’un autre point de vue. Aristote faisait déjà une place à ce type de causalité avec ses concepts d’automatisme et de fortune. Ainsi la psychanalyse et Aristote se trouvent-ils actuellement au centre de la problématique de la science.
Type de document :
Article dans une revue
Recherches en psychanalyse, Université Paris 7- Denis Diderot, 2010, 1/2010, 1 (9), 10.3917/rep.009.0032. 〈10.3917/rep.009.0032〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-diderot.archives-ouvertes.fr/hal-01431731
Contributeur : Georgios (yorgos) Dimitriadis <>
Soumis le : mercredi 11 janvier 2017 - 11:07:06
Dernière modification le : mercredi 18 janvier 2017 - 01:07:10
Document(s) archivé(s) le : vendredi 14 avril 2017 - 11:42:02

Fichier

Aristote et les concepts psych...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Georgios (yorgos) Dimitriadis. Aristote et les concepts psychanalytiques de « l’effet après coup » et de la répétition . Recherches en psychanalyse, Université Paris 7- Denis Diderot, 2010, 1/2010, 1 (9), 10.3917/rep.009.0032. 〈10.3917/rep.009.0032〉. 〈hal-01431731〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

60

Téléchargements de fichiers

250