Représentation de l’espace et acquisition des langues étrangères : l’expression du mouvement par des locuteurs russophones apprenant l’anglais ou le français

Résumé : Les langues montrent une grande variabilité typologique dans leurs façons de conceptualiser le mouvement. Cette variabilité influence comment les locuteurs sélectionnent différents types d’informations (Trajectoire, Manière) ainsi que comment l’apprenant d’une langue étrangère construit le système cible (Hendriks & Hickmann 2011). Cette étude examine l’impact des facteurs typologiques sur l’acquisition des langues étrangères (anglais et français) en explorant l’hypothèse d’un transfert conceptuel de la langue maternelle vers la langue seconde (L1>LE). En nous référant à la distinction proposée par Talmy (2000) entre les langues «à satellites» et à «cadrage verbal», des analyses comparent des corpus de productions recueillies dans une situation contrôlée à partir de stimuli montrant des mouvements volontaires auprès sept groupes de locuteurs : trois groupes de locuteurs natifs (russophones, anglophones et francophones) et quatre groupes d’apprenants russophones à deux niveaux de compétence (débutants et plus avancés) acquérant l’anglais et le français en situation guidée. L'ouvrage s'adresse aux personnes s'intéressant à la recherche pluridisciplinaire en apprentissage des langues.
Document type :
Books
Complete list of metadatas

https://hal-univ-diderot.archives-ouvertes.fr/hal-01247807
Contributor : Tatiana Iakovleva <>
Submitted on : Tuesday, December 22, 2015 - 6:28:13 PM
Last modification on : Tuesday, May 22, 2018 - 8:40:09 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01247807, version 1

Collections

Citation

Tatiana Iakovleva. Représentation de l’espace et acquisition des langues étrangères : l’expression du mouvement par des locuteurs russophones apprenant l’anglais ou le français. ⟨Presses Académiques Francophones⟩, 624 p., 2013, 978-3-8416-2319-5. ⟨hal-01247807⟩

Share

Metrics

Record views

71