Noms d’agents et noms d’instruments : le cas des déverbaux en -eur

Résumé : A partir de l'étude des noms déverbaux en -eur, cet article vise à comparer les types nominaux agent et instrument. Ces deux types ont en commun de comporter à la fois une composante descriptive ontologique (animés vs artefacts) et une composante fonctionnelle, correspondant à la prédication verbale sous-jacente, elle-même issue de la base morphologique. Nous montrons cependant que le rapport d'hybridation entre composantes ontologique et fonctionnelle n'est pas le même pour les deux types de noms, et concluons que la dimension ontologique détermine dans chaque cas la portée de la composante fonctionnelle.
Type de document :
Article dans une revue
Langue française, Armand Colin, 2015, 〈10.3917/lf.185.0099〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [13 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-diderot.archives-ouvertes.fr/hal-01244488
Contributeur : Richard Huyghe <>
Soumis le : mardi 15 décembre 2015 - 19:40:06
Dernière modification le : vendredi 31 août 2018 - 10:41:51
Document(s) archivé(s) le : samedi 29 avril 2017 - 15:46:09

Fichier

huyghetribout_eur.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Richard Huyghe, Delphine Tribout. Noms d’agents et noms d’instruments : le cas des déverbaux en -eur. Langue française, Armand Colin, 2015, 〈10.3917/lf.185.0099〉. 〈hal-01244488〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

168

Téléchargements de fichiers

889