Les nominalisations « d'achèvement graduel » en français

Résumé : Cet article traite des noms dérivés en français de verbes « d'achèvement graduel » (e.g. refroidir, élargir, moderniser). Ces verbes, qui décrivent des changements d'états gradables, sont connus pour poser problème à la classification vendlerienne, en raison de leur télicité variable. L'étude porte sur l'éventuelle transmission de leurs spécificités aspectuelles aux noms qui en dérivent. Il est montré que ces noms héritent de la structure scalaire caractéristique de leurs bases verbales, se distinguant ainsi des autres nominalisations événementielles. Les noms d'achèvement graduel ont en outre la particularité de dénoter des événements intensifs, et d'avoir dans certains cas une interprétation stative. L'existence, comme dans le domaine verbal, de deux classes d'achèvements graduels, selon qu'ils sont construits sur des échelles ouvertes ou fermées (e.g. ralentissement vs séchage), est également mise en évidence.
Type de document :
Article dans une revue
Le Français Moderne - Revue de linguistique Française, CILF (conseil international de la langue française), 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [21 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-diderot.archives-ouvertes.fr/hal-01244487
Contributeur : Richard Huyghe <>
Soumis le : mardi 15 décembre 2015 - 19:34:26
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 13:48:23
Document(s) archivé(s) le : samedi 29 avril 2017 - 15:54:32

Fichier

huyghe_achgrad.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01244487, version 1

Collections

Citation

Richard Huyghe. Les nominalisations « d'achèvement graduel » en français. Le Français Moderne - Revue de linguistique Française, CILF (conseil international de la langue française), 2015. 〈hal-01244487〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

56

Téléchargements de fichiers

95