Perception de la parole rapide chez les enfants présentant une dysphasie expressive

Abstract : Notre système cognitif est capable de s’adapter rapidement aux variations de débit de parole afin de comprendre le message. Des études suggèrent que cette adaptation active les régions prémotrices du cerveau, impliquées dans la production de parole. Cette étude examine comment les enfants présentant des troubles expressifs du langage traitent la parole produite à un débit rapide. Dix-sept enfants (8-13 ans) présentant une dysphasie expressive, appariés à des enfants contrôles, ont réalisé une tâche de jugement sémantique de phrases produites à trois débits de parole (normal, naturel rapide et compressé artificiellement). Les performances des enfants dysphasiques sont plus faibles, en termes de temps de réponse et d’indice de sensibilité (d’), que les contrôles, plus particulièrement lorsque le débit est rapide. Un déficit de perception de parole rapide semble donc exister chez ces enfants, suggérant un rôle des processus impliqués dans la production de la parole dans les processus de perception.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-univ-diderot.archives-ouvertes.fr/hal-01240157
Contributor : Emmanuel Ferragne <>
Submitted on : Tuesday, December 8, 2015 - 5:13:01 PM
Last modification on : Friday, January 4, 2019 - 5:33:30 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01240157, version 1

Collections

Citation

Hélène Guiraud, Emmanuel Ferragne, Nathalie Bedoin, Sonia Krifi-Papoz, Vania Herbillon, et al.. Perception de la parole rapide chez les enfants présentant une dysphasie expressive. 30èmes Journées d'Études sur la Parole, Jun 2014, Le Mans, France. ⟨hal-01240157⟩

Share

Metrics

Record views

115