Modélisation de l’intonation interlangue: le cas des questions

Résumé : Cet article propose d’étudier les patrons prosodiques observés dans la production d’apprenants afin d’évaluer ce qui contraint les déviances : des différences systémiques entre la L1 des apprenants et la L2, des différences d’implémentation phonétique, etc. L’analyse consiste en une étude croisée de l’intonation des questions polaires en français, en anglais et en anglais L2. Cinq questions polaires ont été extraites du corpus AixOx, ensemble de 40 textes qui ont été lus par 10 locuteurs natifs de français, 10 locuteurs natifs d’anglais et 20 apprenants francophones d’anglais (10 de niveau indépendant et 10 de niveau expérimenté). L’analyse des données montre que les différences entre natifs et non natifs n’affectent pas la forme du contour nucléaire, mais que les apprenants francophones d’anglais tendent à assigner un mouvement montant à la fin des mots prosodiques, ce qui engendre une claire différence de rythme.
Type de document :
Communication dans un congrès
XXXe Journées d’Études sur la Parole (JEP 2014), Jun 2014, Le Mans, France. Actes des XXXe Les Journées d’Études sur la Parole, pp.740-748, 2014, 〈http://www-lium.univ-lemans.fr/jep2014/articles/76.pdf〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-diderot.archives-ouvertes.fr/hal-01239080
Contributeur : Nicolas Ballier <>
Soumis le : lundi 7 décembre 2015 - 13:42:54
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:08:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01239080, version 1

Collections

Citation

Nicolas Ballier, Elisabeth Delais-Roussarie, Sophie Herment, Anne Tortel. Modélisation de l’intonation interlangue: le cas des questions. XXXe Journées d’Études sur la Parole (JEP 2014), Jun 2014, Le Mans, France. Actes des XXXe Les Journées d’Études sur la Parole, pp.740-748, 2014, 〈http://www-lium.univ-lemans.fr/jep2014/articles/76.pdf〉. 〈hal-01239080〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

124