Modéliser les objets textuels pour l'analyse quantitative en linguistique contrastive

Résumé : La complexité d’objets de recherche en linguistique contrastive amène naturellement le développement de multiples cadres théoriques. La transposition d’un modèle aux textes est souvent réalisée sous forme d’annotations. En appliquant les principes d'architecture modulaire trame/cadre issue des recherches en textométrie (http://www.tal.univ-paris3.fr/trameur/), on parvient à faciliter la navigation dans l’espace textuel multilingue. Le flux textuel est représenté par un système de coordonnées sur le texte (la trame). Le calcul d’une trame permet une identification précise des objets (contenants et contenus) nécessaires aux repérages contextuels (le cadre). La construction d'un cadre permet de stocker non seulement les découpages du texte mais aussi les annotations produites par différentes procédures informatiques (dont l’alignement) et, éventuellement, les passer d'une procédure de traitement à l'autre. Ces états successifs de traitement induisent la notion de ressource textuelle incrémentale qui conserve la trace de séquences de traitement apportées à la ressource textuelle initiale, avec apport éventuel de méthodes quantitatives. Cette approche permet d'observer les apports respectifs de plusieurs formalismes et de se pencher sur les modes de leur utilisation conjointe en analyse de corpus, leurs objectifs respectifs et les différences dans les résultats d'expérimentions qu'ils amènent.
Type de document :
Communication dans un congrès
Linguistique contrastive et corpus multilingues: quels outils pour quelles analyses ?, Mar 2015, Paris, France. 〈http://www.eila.univ-paris-diderot.fr/_media/user/maria_zimina/table_ronde_27_mars_2015.pdf〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-diderot.archives-ouvertes.fr/hal-01224016
Contributeur : Maria Zimina <>
Soumis le : mardi 3 novembre 2015 - 20:09:31
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 13:49:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-01224016, version 1

Collections

Citation

Maria Zimina. Modéliser les objets textuels pour l'analyse quantitative en linguistique contrastive. Linguistique contrastive et corpus multilingues: quels outils pour quelles analyses ?, Mar 2015, Paris, France. 〈http://www.eila.univ-paris-diderot.fr/_media/user/maria_zimina/table_ronde_27_mars_2015.pdf〉. 〈hal-01224016〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

67