Une Tournure peut en cacher une autre : l’innovation phraséologique dans Trainspotting

Abstract : Cet article propose une nouvelle façon d'analyser des unités phraséologiques. Il s'agit d'aller au delà de la simple classification en collocations et en idiomes. Dans la première partie de cet article, nous considérons les unités phraséologiques en tant qu'objets du discours et non en tant qu'unités syntaxiques ou sémantiques. Dans la partie principale, nous appliquons cette méthode au cas d'une nouvelle unité phraséologique émergeant dans «Trainspotting» de l'écrivain écossais, Irvine Welsh.
Type de document :
Article dans une revue
Les Langues Modernes, Association des professeurs de langues vivantes (APLV), 2005, 3, pp.68-79
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-diderot.archives-ouvertes.fr/hal-01220312
Contributeur : Christopher Gledhill <>
Soumis le : lundi 26 octobre 2015 - 10:07:06
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 13:49:17

Identifiants

  • HAL Id : hal-01220312, version 1

Collections

Citation

Christopher Gledhill, Pierre Frath. Une Tournure peut en cacher une autre : l’innovation phraséologique dans Trainspotting. Les Langues Modernes, Association des professeurs de langues vivantes (APLV), 2005, 3, pp.68-79. 〈hal-01220312〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

66