Les constructions verbo-nominales en français et en espéranto : un cas spécifique de « glissement phraséologique »

Résumé : La phraséologie d’une langue « inventée » témoigne-t-elle du figement que l’on observe dans leslangues « naturelles » ? Afin de répondre à cette question, nous comparons ici une catégorieparticulière d’expressions en français et en espéranto : les constructions verbo-nominales (VN). Siles propriétés des VN sont largement connues pour le français (Gross 2005, Gledhill 2007), cen’est pas le cas pour l’espéranto. Or, le cas unique de la lingvo internacia nous permet de regarderces constructions d’un œil nouveau. Le lexique de l’espéranto vient majoritairement des languesromanes. Mais les constructions des langues « donatrices » ne sont pas toujours conservées (avoir besoin = bezoni, avoir soif = soifi), et les calques n’ont pas toujours la même distribution (poser / soulever une question = fari / levi / meti / starigi demandon). Ce genre de différence est imputableen partie à des facteurs stylistiques et structurels, notamment à la morphologie agglutinante del’espéranto. Mais nous soulignons ici un troisième facteur – le « glissement phraséologique ». Ceterme réfère à spécialisation lexico-grammaticale (Halliday 1985, Halliday / Matthiessen 2004)que l’on peut observer d’abord dans une variété de langue, et puis ensuite dans l’ensemble dusystème. Or, il est particulièrement étonnant d’observer ce phénomène à l’œuvre en espéranto, unelangue qui vit en principe dans l’anarchie stylistique la plus totale.
Type de document :
Article dans une revue
Zeitschrift für Französische Sprache und Literatur, Franz Steiner Verlag, 2008, 36, pp.71-84. 〈http://www.eila.univ-paris-diderot.fr/_media/user/christopher_gledhill/12_les_constructions_vn_en_francais_et_en_esperanto_gledhill.pdf〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-diderot.archives-ouvertes.fr/hal-01220287
Contributeur : Christopher Gledhill <>
Soumis le : lundi 26 octobre 2015 - 09:36:20
Dernière modification le : jeudi 15 novembre 2018 - 20:27:34

Identifiants

  • HAL Id : hal-01220287, version 1

Collections

Citation

Christopher Gledhill. Les constructions verbo-nominales en français et en espéranto : un cas spécifique de « glissement phraséologique ». Zeitschrift für Französische Sprache und Literatur, Franz Steiner Verlag, 2008, 36, pp.71-84. 〈http://www.eila.univ-paris-diderot.fr/_media/user/christopher_gledhill/12_les_constructions_vn_en_francais_et_en_esperanto_gledhill.pdf〉. 〈hal-01220287〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

92