Culture de recherche, culture professionnelle: retrouver des continuités par la formation à la traduction spécialisée

Résumé : Linguistique de corpus, terminologie, traductologie, langue de spécialité mais aussi analyse de discours et genre : la formation de futurs traducteurs spécialisés mobilise la plus grande partie des ressources de la linguistique appliquée, pourtant fractionnées dans leur enseignement et la recherche. Comment leur application par des étudiants en cours de professionnalisation oblige-t-elle à repenser les interférences des cadres théoriques proposés, et à retisser les liens entre ces cultures de recherche morcelées ? Nous nous appuierons sur l’expérience d’un master de traduction spécialisée pour étayer une réflexion qui se situe à l’articulation de la recherche, de la didactique et de la formation à une culture professionnelle. La réflexion menée par les étudiants, à l’occasion de la réalisation d’un dictionnaire terminologique bilingue et d’une traduction, pose la question de la manière dont s’acquiert une « langue-culture spécialisée professionnelle » (Petit 2006). Elle met en évidence la complémentarité voire l’imbrication étroite des cadres d’analyse que fournissent notamment la linguistique de corpus, la terminologie et la langue de spécialité (Humbley 1998 ). A partir d’études de cas, nous montrerons que les travaux menés par les étudiants obligent à repenser les liens entre notions de terme, de domaine, de phraséologie, de genre et de discours spécialisé. C’est la compréhension des interactions entre ces concepts qui permet de constituer des corpus spécialisés représentatifs d’un domaine, de ses acteurs, et de ses enjeux : et c’est l’étude de ces corpus qui fournit le fondement de l’approche comparative indispensable à la traduction pragmatique (Vandaele et Lubin 2005). La situation de ces étudiants, en alternance en entreprise et à l’université, leur offre une double entrée dans la compréhension de la langue spécialisée, les apports linguistiques se trouvant immédiatement confrontés à leur application professionnelle. A travers les questionnements et parfois les remises en cause des apprentis traducteurs, l’interdisciplinarité liée à cette approche transversale de la traduction spécialisée apparaît comme indispensable à son application pragmatique : en retour, l’application dans un cadre professionnel et les problèmes qu’elle révèle ouvrent des pistes pour une avancée de la réflexion sur les diverses facettes de la linguistique appliquée.
Type de document :
Communication dans un congrès
Colloque “Cultures de recherche en linguistique appliquée" (CRELA 2013), Nov 2013, Nancy, France. 〈http://www.atilf.fr/crela2013/〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-diderot.archives-ouvertes.fr/hal-01218522
Contributeur : Geneviève Bordet <>
Soumis le : mercredi 21 octobre 2015 - 12:15:20
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 13:49:31

Identifiants

  • HAL Id : hal-01218522, version 1

Collections

Citation

Geneviève Bordet. Culture de recherche, culture professionnelle: retrouver des continuités par la formation à la traduction spécialisée. Colloque “Cultures de recherche en linguistique appliquée" (CRELA 2013), Nov 2013, Nancy, France. 〈http://www.atilf.fr/crela2013/〉. 〈hal-01218522〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

55