Pierre Molinier, le corps réinventé

Résumé : Au-delà du présupposé isolant le masculin du féminin, les autoportraits de Pierre Molinier revendiquent une esthétique d'un troisième genre, celui du neutre. Cette mise en marge volontaire souligne l'ambivalence entre présence et absence du clivage sexuel. À l'origine de cet " entre deux genres ", se tient un affranchissement de la " normalité " sexuelle. À compter des années soixante, son oeuvre se focalise sur son corps. Dédiés exclusivement à l'érotisme, ses autoportraits sont exploités grâce au photomontage qui transgresse ainsi lui aussi les possibilités induites par le médium photographique. La pratique photographique (re)positionne ainsi le corps comme un territoire à réinventer. Retravaillé et manipulé jusqu'à figurer une image idéale de lui-même, le corps réinterroge les codes du genre et, à travers elle, la discordance entre l'identité de genre et l'identité de sexe de l'individu. Cette réflexion sur l'identité sexuelle invite de fait à s'interroger sur les enjeux d'un corps reconstruit au moyen de la déconstruction du support visuel.
Type de document :
Article dans une revue
Encyclo. Revue de l'école doctorale ED 382, Université Sorbonne Paris Cité, 2013, pp.121-129
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-diderot.archives-ouvertes.fr/hal-00944209
Contributeur : Géraldine Barron <>
Soumis le : lundi 10 février 2014 - 12:41:24
Dernière modification le : jeudi 5 octobre 2017 - 01:02:46
Document(s) archivé(s) le : dimanche 11 mai 2014 - 04:35:15

Fichier

Encyclo_3_Eleonore_Antzenberge...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-00944209, version 1

Collections

Citation

Eléonore Antzenberger. Pierre Molinier, le corps réinventé. Encyclo. Revue de l'école doctorale ED 382, Université Sorbonne Paris Cité, 2013, pp.121-129. 〈hal-00944209〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

514

Téléchargements de fichiers

429