Les élèves de l'École du génie de Mézières et leurs territoires au XVIIIe siècle

Résumé : Au XVIIIe siècle, les élèves de l'École du génie de Mézières, formés dans un contexte de reproduction sociale héréditaire, mettent à profit les disparités géographiques de l'espace dans lequel ils vivent au service de leur formation, de leur légitimité sociale ou de leur autonomie. Trois types de territoires sont en particulier définis : un territoire sous contrôle, un territoire malléable, et un territoire investi.
Type de document :
Article dans une revue
Encyclo. Revue de l'école doctorale ED 382, Université Sorbonne Paris Cité, 2013, p. 81-99
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-diderot.archives-ouvertes.fr/hal-00783949
Contributeur : Géraldine Barron <>
Soumis le : samedi 2 février 2013 - 10:26:18
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 12:02:36
Document(s) archivé(s) le : vendredi 3 mai 2013 - 03:52:52

Fichier

Encyclo_2_ED_382_Sebastien_Pau...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-00783949, version 1

Collections

Citation

Sébastien Pautet. Les élèves de l'École du génie de Mézières et leurs territoires au XVIIIe siècle. Encyclo. Revue de l'école doctorale ED 382, Université Sorbonne Paris Cité, 2013, p. 81-99. 〈hal-00783949〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

452

Téléchargements de fichiers

1109