Contre le romantisme

Claude Millet 1
1 Littérature & Civilisation du XIXe siècle
CERILAC EA 4410 - Centre D'Etude et de Recherche Interdisciplinaire de l'UFR LAC
Résumé : L'antiromantisme est un objet d'études périlleux. Et cela d'abord parce que le définir présuppose une définition du romantisme, et que celle-ci, en relevant précisément du présupposé, risque de rentrer à tout instant dans le piège de l'antiromantisme, qui est d'unifier et d'essentialiser ce qui a été un mouvement complexe, pris dans les contradictions de son temps, pris dans les contradictions de sa propre histoire. En présupposant le romantisme, et en le présupposant dans un geste polémique, l'antiromantisme invite à geler ces contradictions, et à croire qu'il n'est lui-même que l'opposé du romantisme, ou encore qu'il n'est lui-même que l'opposition au romantisme, quand il en est une construction, une définition en devenir, dans le dynamisme de la critique. Mais ce qui fait le péril de cet objet d'études en constitue aussi l'intérêt : en tant que construction historique, le romantisme n'est pas seulement le produit de l'élaboration des romantiques, mais de leurs adversaires d'hier et d'aujourd'hui. De ce point de vue, tenter de cerner l'antiromantisme, c'est non pas présupposer la définition du romantisme, mais la questionner.
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadatas

https://hal-univ-diderot.archives-ouvertes.fr/hal-00695790
Contributor : Claude Millet <>
Submitted on : Wednesday, May 9, 2012 - 6:56:18 PM
Last modification on : Friday, February 8, 2019 - 3:18:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00695790, version 1

Collections

Citation

Claude Millet. Contre le romantisme. Université Paris Diderot revue Textuel, pp.119, 2010. ⟨hal-00695790⟩

Share

Metrics

Record views

423